La formation aux métiers de l'intervention sociale
14 diplômes d'état et 8 qualifications professionnelles

Conférences

 

Le principe de ces soirées est de donner la parole à un chercheur ou un grand témoin pour une conférence d'environ une heure suivie d'un débat avec la salle. Ces conférences sont gratuites et ouvertes à tous sur inscription préalable. 

Informations et réservations : Tél. 02 31 54 42 42 / Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. irtsnormandiecaen.fr

 

couv site internet

 

 

Téléchargez le  programme de septembre à décembre 2018

 

 2 octobre 2018 de 13h30 à 17h00 : Quel « pouvoir d'agir » et quelles marges de liberté pour les résidents séniors accueillis en résidences collectives (foyer de vie et EHPAD) ?

Vivre en société, et continuer à se considérer comme un individu libre de ses choix et de sa prise de risques, quand on a plus de 60 ans, est un enjeu de notre société. La France vieillit et voit augmenter la proportion de ses citoyens âgés. La situation de vie oblige certaines personnes à vivre dans un environnement collectif, que l'on soit personne âgée avec des problèmes de santé, ou que l'on soit personne vieillissante en situation de handicap. Qu'en est-il pour nos aînés vivant dans un établissement d'hébergement collectif ? Qu'est-il proposé pour respecter leur liberté d'agir dans un environnement sécurisé et normé ? Comment prendre en compte leurs choix individuels dans un collectif de vie ?

Dans le cadre de cette conférence-table ronde, nous questionnerons la notion de « Respect du droit aux choix et aux risques, du droit aux marges de liberté et qualité de vie des résidents âgés vivant en structures collectives » en associant à cette réflexion différents professionnels, d'horizons complémentaires (chercheur, juriste, directrice et chef de service d'EHPAD et de Foyer de vie, accompagnants de proximité et personnes concernées), qui apporteront leurs points de vue et dessineront les enjeux auxquels notre société est confrontée.

Programme provisoire :
Interventions :

  • La parole des personnes concernées, à ce sujet », Étudiants AES 1ère année en formation ;
  • Le cadre légal et juridique de l'accueil en collectivité et du respect des libertés individuelles », Gilles Raoul-Cormeil, Professeur des universités (Université de Bretagne occidentale) en droit Privé
  • Point de vue éthique et qualité de vie des résidents », Sabrina Albayrak, Docteure en Santé Publique de l'Hôpital Paul Brousse - Paris Sud

Table ronde :
Des pratiques quotidiennes respectueuses de la liberté d'agir et du choix des personnes accueillies en EHPAD et des personnes séniors accueillies en Foyer de vie :

  • Nathalie Martin, directrice de l'EHPAD « Le Sacré Cœur » d'Athis-Val de Rouvre, et un professionnel de l'accompagnement ;
  • Lydie Merlet, chef de service du Foyer de vie de Cairon et un professionnel de l'accompagnement.

Échanges avec la salle

Entrée gratuite sur inscription par mail : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.


13 novembre 2018 de18h00 à 21h00 : Entre dispositions individuelles et dispositions institutionnelles

 

Plaquette 2018 - LunelAgathe Lunel, Sociologue et Ingénieure sociale - Cadre pédagogique à l'IRFSS Centre Val de Loire

À travers deux recherches universitaires utilisant des techniques qualitatives et quantitatives d'enquête, l'auteure a cherché à comprendre quels étaient les mécanismes de la coopération professionnelle dans le secteur social d'aujourd'hui. Portée par des politiques publiques, la coopération est dans l'air du temps de la pratique professionnelle des assistants de service social. Ainsi, le cadre législatif et organisationnel appelle ces professionnels à se saisir d'espaces de coordination, de partenariat, pour alimenter leurs pratiques et proposer un accompagnement efficient auprès des usagers. Par leur formation initiale, c'est avant tout à travers un processus de socialisation secondaire que les professionnels sont appelés à devenir des acteurs coopératifs.

Cette étude s'est attachée à relever quelles sont les réelles pratiques coopératives, sans pour autant se limiter à une définition exhaustive de celles-ci. L'apport de la formation initiale a été le point d'entrée de la problématique posée : en quoi cette socialisation par le centre de formation donne-t-elle les résultats attendus en termes de coopération professionnelle ?

Entrée gratuite sur inscription par mail Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.