La médicalisation de l’existence dans le quotidien des individus et des professionnels du travail social et médico-social.

Rencontre-auteurs en partenariat avec la revue Sociographe
Autour du n° 72 du Sociographe : Médicalisation de l’existence… et travail social, coordonné par Guy Schmitt, Virginie Bernardeau et Nadia Veyrié, ESEIS Strasbourg et IRTS Normandie-Caen

De la naissance à la fin de la vie, notre santé est prise en charge médicalement en vue de guérir, de soigner et d’apporter un bien-être. Mais qu’en est-il quand la médicalisation devient abusive et que notre santé, notre corps et notre psychisme nous échappent ?
Deux axes de compréhension seront proposés : l’un sur le sens donné à la “médicalisation de l’existence” y compris en temps de coronavirus et l’autre sur les
troubles déficitaires de l’attention avec ou sans hyperactivité.

 

PROGRAMME : 

14h00 : Revue Sociographe : les enjeux de 20 ans d’existence
Jean-Michel GODET (directeur général de l’IRTS), Guy-Noël PASQUET (rédacteur en chef du Sociographe) et Nadia VEYRIÉ (formatrice-chercheuse IRTS, membre du comité de rédaction du Sociographe)

Recherche, écriture et publication… en travail social
Guy-Noël PASQUET et Nadia VEYRIÉ

Médicalisation de l’existence… et travail social : un numéro collectif
Nadia VEYRIÉ (formatrice-chercheuse IRTS, membre du comité de rédaction du Sociographe, co-coordinatrice du numéro)

Échanges

15h00 : Médicalisation de l’existence, coronavirus et confinement
Nadia VEYRIÉ (docteur en sociologie, formatrice-chercheuse IRTS, chercheuse associée CERReV, Université de Caen)

Échanges

15h30 : Pause

15h50 : Hyperactivité/TDAH : trouble du scandale
Sébastien PONNOU (éducateur spécialisé, psychanalyste, maître de conférences en sciences de l’éducation à l’Université de Rouen Normandie, CIRNEF, EA 7454)

Échanges

16h45 : Conclusion Guy-Noël PASQUET et Nadia VEYRIÉ

INSCRIPTION