À la jonction de la direction et des équipes

Les professionnels, responsables d’une unité de travail, assurent l’encadrement d’une équipe et des actions directement engagées auprès des usagers. Ils pilotent l’action dans le
cadre des projets de service.
Intermédiaires entre direction et équipes, ils sont un maillon essentiel de l’organisation, ils jouent donc un rôle clé au sein des établissements, des services ou des dispositifs d’intervention sociale pour la mise en œuvre des réponses aux besoins des usagers. Ils sont à leur niveau garants du respect des droits des usagers et se doivent de favoriser et d’impulser une réflexion éthique au sein de leur unité.
En responsabilité d’une unité de travail, ils ont pour mission principale l’encadrement d’une équipe et des actions directement engagées auprès des usagers. Ils pilotent l’action dans le cadre du projet de service dans le respect du projet de l’organisation. Leur position d’interface leur confère une fonction spécifique de communication interne.
Dans leurs fonctions, ils disposent d’autonomie, d’initiative et de responsabilités dont le degré varie selon leur position hiérarchique dans la structure et le niveau de délégation.
Leurs fonctions et leur positionnement nécessitent qu’ils développent des compétences spécifiques relatives à l’encadrement susceptibles d’être mises en œuvre dans l’ensemble des secteurs de l’action sociale et médico-sociale.

Compétences

  • Piloter l’activité d’une unité d’intervention sociale
    -Organiser la mise en œuvre de l’activité
    – Assurer la qualité des projets individuels et collectifs
    – Évaluer les résultats de la mise en œuvre de l’activité
    – Mettre en place un partenariat au service de l’activité
    – Impulser une dynamique de travail en réseau
  • Manager et gérer les ressources humaines d’une unité d’intervention sociale
    – Animer une équipe pluridisciplinaire et pluri professionnelle
    – Coordonner l’organisation du travail d’équipe pluridisciplinaire et pluriprofessionnel dans une approche inclusive
    – Mettre en œuvre les obligations réglementaires
    – Développer les compétences individuelles et les pratiques collectives
    – Appliquer les procédures de recrutement
  • Gérer les volets administratif, logistique et budgétaire d’une unité d’intervention sociale
    – Assurer la gestion administrative
    – Organiser la logistique
    – Élaborer le budget prévisionnel
    – Gérer l’exécution et le suivi du budget
  • Contribuer au projet d’établissement ou de service
    – Apporter une expertise technique
    – Évaluer le projet d’établissement ou de service
    – Concevoir le projet de l’unité d’intervention sociale en cohérence avec le projet d’établissement ou de service
    – Développer une veille professionnelle
  • Communication (compétence transversale)

Lieux d’exercice

L’encadrant et responsable d’unité d’intervention sociale exerce dans le champ de l’action sociale et médico-sociale. Il peut travailler dans des établissements qui relèvent du secteur privé non lucratif,
du secteur public ou du secteur privé lucratif.
L’encadrant et responsable d’unité d’intervention sociale intervient, à titre d’exemple, dans le secteur de la protection de l’enfance, de l’inclusion sociale, de l’insertion professionnelle, de la lutte contre les exclusions, du handicap, de l’hébergement, du grand âge.
L’intitulé des postes occupés peut être :
– Chef de service,
– Responsable de service éducatif ou social,
– Cadre socio-éducatif,
– Responsable d’unité,
– Responsable de pôle,
– Adjoint de direction, …

Évolution de carrière

Les responsables de services peuvent également poursuivre une formation supérieure pour l’obtention :

  • du Master Management des Organisations Sociales (MOS)
  • du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Établissement ou de Service d’intervention sociale (CAFDES)

Conditions d’admission

Sur dossier de candidature.

Après étude du dossier, le candidat remplissant les prérequis est convoqué à un entretien d’admission (épreuve orale d’admission).

L’entretien d’admission est destiné à apprécier la motivation du candidat, à évaluer les capacités d’élaboration et d’analyse, à identifier les connaissances des champs de l’action sociale et à mesurer la réflexion du candidat sur la façon dont il se projette dans la fonction de cadre.
Le jury s’appuiera sur la note de 4 à 6 pages, présentant un exposé des motivations du candidat, une présentation et une analyse de son parcours professionnel, une réflexion sur la projection du métier de cadre de l’intervention sociale et sur son projet de formation.

Inscription

Procédure d’inscription à l’épreuve orale d’admission sur notre site internet

Avant de vous inscrire sur notre site internet, vous devez obligatoirement prendre connaissance du règlement d’admission accessible dans Téléchargements.

  • Si vous avez déjà un compte, vous pouvez y accéder en cliquant sur l’icône accessible dans la barre d’outils.
  • Si vous n’avez pas de compte, créez le en cliquant sur l’onglet « S’inscrire »
    Assurez-vous d’indiquer un email valide, il sera votre identifiant.
    Une fois votre compté créé, vous recevrez par mail un mot de passe
    Votre statut, à cette étape de votre inscription, sera « Préinscrit (dossier en attente) ». Pour information : un seul compte est nécessaire si vous souhaitez vous inscrire à plusieurs admissions.
  • Constituez votre dossier de candidature.
    Dans votre compte, téléchargez le formulaire pour constituer votre dossier de candidature.
  • Effectuez le paiement en ligne de l’épreuve orale d’admission
    Une fois le paiement effectué, vous recevrez par mail un ticket de confirmation de paiement.
    Votre statut sera « Préinscrit (dossier en attente – paiement)
  • Validation de votre inscription
    Votre inscription sera validée à la réception de votre dossier de candidature, accompagné des différentes pièces justificatives, et après le règlement de l’épreuve orale.
    Votre statut sera « Candidat – dossier complet ».

En cliquant sur l’icône  accessible sur la page d’accueil du site internet, vous pourrez accéder à votre compte et en suivre l’évolution.

Votre dossier de candidature doit être envoyé avec les pièces justificatives à :

IRTS Normandie-Caen
Charline Sehier
Assistante administrative
2 rue du campus – BP 10116
14204 Hérouville Saint-Clair Cedex

Pré-requis pour entrer en formation

  • Justifier d’un diplôme délivré par l’État visé à l’article L. 451-1 du code de l’action sociale et des familles classé au moins de niveau 5 du cadre national des certifications professionnelles.
  • Justifier d’un diplôme, certificat ou titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles classé au moins au niveau 6 du cadre national des certifications
    professionnelles.
  • Justifier d’un diplôme délivré par l’État ou d’un diplôme national ou d’un diplôme visé par le ministre chargé de l’enseignement supérieur, sanctionnant un niveau de formation correspondant au moins à deux ans d’étude supérieur, ou d’un diplôme, certificat ou titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles classé au niveau 5 du cadre national de certifications professionnelles et justifier d’une expérience professionnelle de deux ans réalisée dans tout organisme public ou privé relevant du secteur de l’action sociale, médico-social, éducatif, santé ou de l’économie sociale et solidaire.
  • Justifier d’un diplôme délivré par l’État visé par l’article L. 451-1 du code de l’action sociale et des familles classé au niveau 4 du cadre national des certifications professionnelles et justifier d’une expérience professionnelle de quatre ans réalisée dans tout organisme public ou privé relevant du secteur de l’action sociale, médico-social, éducatif, santé ou de l’économie sociale et solidaire.

Les candidats titulaires d’un diplôme délivré à l’étranger fournissent une attestation portant sur le niveau du diplôme dans le pays où il a été délivré. Cette attestation est délivrée, à la demande du candidat, par un centre habilité à cet effet.

Si le candidat ne répond pas à ces critères d’admissibilité, il a la possibilité de faire valider les acquis de son expérience. Pour l’accompagnement du dossier VAE, prendre contact avec Aurélie CHASSANG : .

Durée et organisation de la formation

La formation se déroule sur une période de 12 mois, à raison de 5 jours en moyenne par mois.
La formation est répartie de la façon suivante :
820 heures de formation si le candidat s’inscrit sur une démarche de certification globale, comprenant 400 heures de formation théorique et 420 heures de stage.

Pour les candidats souhaitant s’inscrire sur 1 ou plusieurs blocs de compétences :

  • BLOC 1 : 325 heures de formation (150h de théorie et 175h de stage).
  • BLOC 2 : 205 heures de formation (100h de théorie et 105h de stage).
  • BLOC 3 : 60 heures de formation théorique.
  • BLOC 4 : 230 heures de formation (90h de théorie et 140h de stage).

Objectifs de la formation

  • Acquérir des compétences transversales nécessaires à un exercice de la fonction qui tiennent compte des enjeux du contexte et de l’analyse de la réalité socio-économique d’un territoire
  • Analyser les enjeux politiques pour un travail social efficient dans le respect des usagers
  • Créer du réseau et le faire fonctionner au service des usagers
  • Tenir compte dans la gestion d’un service des impératifs économiques et des procédures définies par les textes réglementaires
  • Encadrer les professionnels de diverses disciplines
  • Élaborer des projets et les négocier avec les décideurs
  • Évaluer l’évolution des problématiques des usagers et adapter l’offre de service
  • Formaliser et communiquer le travail réalisé avec les usagers

Contenus de la formation

La formation théorique est organisée autour de quatre domaines de formation (DF) théorique (400 h)

DF 1 : Piloter l’activité d’une unité d’intervention sociale (150h)

  • La sociologie des organisations
  • Les principes de l’évaluation
  • Les dispositifs des politiques publiques de droit commun et spécifiques
  • La connaissance des publics
  • Les modalités de l’intervention sociale
  • Les droits et obligations des personnes
  • Personne, trajectoires, parcours
  • Le projet individuel et le projet collectif
  • Éthique et déontologie
  • Secret professionnel, règles de confidentialité et discrétion professionnelle
  • L’approche territoriale des partenaires et des réseaux d’acteurs publics et privés et
    leurs compétences
  • Les systèmes d’acteurs
  • La collaboration et la co-construction dans le partenariat et le travail en réseau

DF 2 : Manager et gérer les ressources humaines d’une unité d’intervention sociale (100h)

  • Le management d’équipe pluridisciplinaire et pluri professionnelle
  • L’évolution des organisations de travail et les modèles d’organisation contemporains
  • Les pratiques et les usages du numérique en travail social
  • Les modes d’intervention sociale et a place de l’expérimentation et de l’innovation
  • La gestion des conflits au travail
  • Droit social et droit du travail
  • Droit et spécificités des fonctions publiques
  • Les conventions collectives du secteur médico-social et social
  • La gestion de carrière, la gestion des emplois et des parcours professionnels
  • La réglementation en matière de santé et de sécurité au travail et de qualité de la vie au travail
  • La lutte contre les discriminations
  • L’ergonomie des situations de travail
  • Les risques psycho-sociaux et les différents risques professionnels
  • Le milieu de travail inclusif

DF 3 : Gérer les volets administratif, logistique et budgétaire d’une unité d’intervention sociale (60h)

  • Le cadre réglementaire des établissements recevant du public
  • Le droit des contrats
  • Le droit des responsabilités
  • Les règles et procédures relatives à l’hygiène et à la sécurité
  • Les obligations en matière de protection des données à caractère personnel
  • La note d’aide à la décision
  • Les fondamentaux des mécanismes comptables des établissements et services sociaux et médico-sociaux
  • Les sources de financement
  • L’établissement, l’exécution et le suivi d’un budget

DF 4 : Contribuer au projet d’établissement ou de service (90h)

  • Les statuts des personnes morales
  • Les niveaux de projets et d’objectifs
  • La méthodologie de projet
  • La démarche de bientraitance
  • Les enjeux de la participation des acteurs dans le projet
  • La démarche d’évaluation et la démarche qualité
  • Le cadre juridique, politique, administratif français et européen
  • Les politiques publiques et les politiques sociales
  • Le code de l’action sociale et des familles
  • La connaissance des métiers du travail social et de l’intervention sociale
  • L’économie sociale et solidaire
  • Approche de la responsabilité sociale et environnementale
  • Usage et utilité de la veille professionnelle

 La formation pratique est répartie de la façon suivante :

420 heures pour les candidats s’inscrivant sur une démarche de certification globale.
Pour les candidats s’inscrivant sur 1 ou plusieurs blocs de compétences, le stage est réparti sur 3 Blocs :

  • Bloc 1 : 175h de stage
  • Bloc 2 : 105h de stage
  • Bloc 4 : 140h de stage

Modalités pédagogiques

Les différentes formes d’intervention (cours magistraux, travaux dirigés, accompagnement individuel….) mobilisent une pluralité d’approches pédagogiques et de nouvelles mises en perspectives de savoirs : plateforme numérique, forum de discussion, mises en situation, jeux de rôles.
Ces dernières permettent l’appropriation de connaissances, de travaux collaboratifs transférables sur les situations professionnelles.

Modalités de validation et de certification

Le CAFERUIS est acquis lorsque le candidat a satisfait à 4 épreuves, relatives aux 4 blocs :

  • Bloc 1 : Présentation et soutenance d’un dossier technique.
  • Bloc 2 : Épreuve orale d’étude de situation portant sur le management d’équipe.
  • Bloc 3 : Épreuve écrite d’étude de cas portant sur la gestion administrative, logistique et budgétaire.
  • Bloc 4 : Rédaction et soutenance d’un mémoire de pratique professionnelle relatif à la conception et à la conduite de projets.

Dans le cadre de la formation tout au long de la vie, l’étudiant a la possibilité de valider 1 ou plusieurs bloc(s) de certification correspondant à 1 ou plusieurs domaine(s) de compétences.

Dispenses et allègement de formation

Les allègements de formation sont déterminés lors de l’entretien d’admission et peuvent porter sur la formation pratique.

Évolution de carrière

Les responsables de service peuvent également poursuivre une formation supérieure pour l’obtention :

  • Du Master Management des Organisations Sociales (MOS)
  • Du Certificat d’Aptitude aux Fonctions de Directeur d’Établissement ou de Service d’intervention sociale (CAFDES)

Note de satisfaction de la formation : barème de notation de 1 (pas satisfait du tout) à 5 (très satisfait) 

Apprenants 2021 : 4/5

Frais d’admission

Étude de dossier et entretien oral : 158 €

Coût de la formation

Parcours global : 7 830 €

Coût par bloc : nous consulter

Vous avez besoin d’informations complémentaires sur les différentes possibilités de financement de la formation professionnelle ?

Pour vous aider dans vos démarches de recherche de financement, nous mettons à votre disposition le guide de Transition, un document regroupant l’ensemble des dispositifs existants de financement en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Document accessible dans la rubrique Téléchargements

Ouverture des inscriptions

28 novembre 2022

Clôture des inscriptions

6 mars 2023

Date limite de retour du dossier de candidature

13 mars 2023

Entretien d’admission

Du 27 au 31 mars 2023

Rentrée

9 mai 2023