Une profession de proximité et d’accompagnement au quotidien

L’accompagnant Éducatif et Social réalise des interventions sociales au quotidien visant à accompagner la personne en situation de handicap ou touchée par un manque d’autonomie quelles qu’en soient l’origine ou la nature. Il prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie, ou au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.

En lien avec l’entourage de la personne, il l’accompagne tant dans les actes essentiels de la vie  quotidienne  que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs.

Il veille à l’acquisition, la préservation ou à la restauration de l’autonomie de l’enfant, de l’adolescent, de l’adulte, de la personne vieillissante et l’accompagne dans sa vie sociale et relationnelle.

Ses interventions d’aide et d’accompagnement contribuent à l’épanouissement de la personne à son domicile et en établissement.

 

Fonctions

Dans le cadre de ses missions, en lien avec une équipe pluri-professionnelle, il participe à l’élaboration et la mise en œuvre d’un accompagnement adapté à la situation de la personne, de ses besoins, de ses attentes, de ses droits et libertés dans le respect de la personne, de ses choix et de son consentement.

Il établit une relation attentive et bienveillante, de proximité, en fonction des capacités et potentialités de la personne dans toutes ses dimensions (physique, physiologique, cognitive, psychologique, psychique, relationnelle et sociale).

Il accompagne la personne dans la réalisation des actes de la vie quotidienne (alimentation, hygiène, aide aux déplacements…) en fonction de ses capacités et de ses choix.

Il participe à l’entretien du cadre de vie de la personne que ce soit à son domicile ou en établissement.

Il soutient et favorise la communication et l’expression de la personne dans le cadre d’une relation individuelle ou de groupe qu’elle soit verbale ou non verbale.

Il participe au bien-être physique et psychologique de la personne dans les différentes étapes de sa vie, de l’enfance à la fin de vie.

Il contribue à la prévention de la rupture et/ou à la réactivation du lien social.

Lorsqu’il exerce au sein d’une institution ou d’un service, il inscrit son action dans le cadre du projet institutionnel et du projet personnalisé d’accompagnement.

Il prend en compte et communique avec les familles et les aidants.

Il transmet et rend compte de ses observations et de ses actions afin d’assurer la cohérence et la continuité de l’accompagnement ainsi que de l’aide apportée ou proposée. Dans ce cadre, il évalue régulièrement son intervention et la réajuste en fonction de l’évolution de la situation de la personne ou des groupes de personnes.

 

Public concerné et lieux d’exercice

Le diplôme d’État lié à cette profession constitue le premier niveau de qualification dans le champ du travail social.

Les AES interviennent auprès d’enfants, d’adultes en situation de handicap ou de vulnérabilité, de personnes âgées.

Les lieux d’exercice des AES sont très larges. Ils peuvent intervenir :

  • directement au domicile de la personne (particuliers employeurs, services d’aide et d’accompagnement à domicile (SAAD), services d’aide à la personne (SAP), services polyvalents de soins et d’aide à domicile (SPASAD), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)…),
  • en établissement social ou médico-social (établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD), maisons d’accueil spécialisées (MAS), centres d’hébergement et de réinsertion sociale (CHRS), foyers d’accueil médicalisés (FAM), instituts médico-éducatifs (IME), instituts thérapeutiques, éducatifs et pédagogiques (ITEP), maisons d’enfants à caractère social (MECS)…),
  • en structures d’accueil de la petite enfance
  • en établissements d’enseignement et de formation, d’emploi etc.

 

Les employeurs

  • Les associations d’aide à domicile
  • Les centres communaux d’action sociale (CCAS)
  • Le secteur associatif
  • Les communes
  • Les entreprises privées
  • L’Éducation nationale
  • Les structures d’accueil de la petite enfance…

 

Évolution de carrière

L’objectif de ce diplôme unique est d’anticiper les besoins des professionnels en termes de compétences et de mobilité professionnelle et de renforcer les passerelles entre les métiers de l’accompagnement de proximité de la personne.

Les AES peuvent évoluer vers :

  • D’autres formations du secteur social (des formations de niveau 4 comme TISF(technicien de l’intervention sociale et familiale) , ME (moniteur éducateur) puis de niveau 6 comme ES ( éducateur spécialisé).
  • Des formations du soin comme AS (Aide-soignant) avec une équivalence sur un Bloc de compétences.

Admissibilité

L’admissibilité repose sur l’examen d’un dossier de candidature par une commission de sélection.
Le candidat s’inscrit sur le site de l’IRTS, complète le questionnaire de motivation, téléverse les pièces demandées et effectue le paiement.

Dans le questionnaire de motivation, le candidat répond aux questions suivantes :
– Quelles sont vos motivations pour exercer la profession d’AES ?
– Quels ont été vos expériences professionnelles jusqu’à ce jour ? (emplois ou stages)
– En dehors de votre vie professionnelle ou scolaire, avez-vous d’autres activités ? Lesquelles ?
– En quoi ces activités peuvent-elles être un atout dans la profession d’AES ?
– Quelles connaissances avez-vous du travail de l’AES ou comment vous le représentez-vous ?
– Après l’obtention du diplôme, ou envisagez-vous pratiquer la profession d’AES et auprès de quel(s) public(s) ?
– Quelles sont, d’après vous, vos capacités et qualités pour devenir AES et accompagner des personnes ?
– Qu’attendez-vous de la formation ?
– Quelles remarques et commentaires souhaitez-vous ajouter ?

 

Admission

Les candidats admis de droit (liste ci-dessous) sont dispensés de l’épreuve orale d’admission.

Les autres candidats sont convoqués à une épreuve orale de 30 minutes portant sur la motivation et la capacité du candidat à s’engager dans une formation sociale.
– Type d’épreuve : un entretien individuel.
– Durée de l’épreuve : 30 minutes.
L’épreuve est notée sur 20. Il faut obtenir au moins la note de 10 /20 pour être admis. La note détermine le classement du candidat.

Sont admis de droit en formation suite au dépôt de leur dossier de candidature :

1/ Les candidats titulaires de l’un des titres ou diplômes mentionnés ci-dessous :
• Diplôme d’État d’Assistant Familial
• Diplôme d’État d’Accompagnant Éducatif et social (version 2016)
• Diplôme d’État d’Aide-Soignant
• Diplôme d’Etat d’Auxiliaire de Vie Sociale
• Diplôme d’Etat d’Aide Médico-Psychologique
• Diplôme d’État d’Auxiliaire de Puériculture
• Titre professionnel Assistant De Vie Dépendance
• Titre professionnel Assistant De Vie aux Familles
• Titre professionnel Assistant De Vie aux Familles Spécialité CCS
• Titre professionnel d’Agent de Service Médico-Social
• Brevet d’Études Professionnelles Carrières Sanitaires et Sociales
• Brevet d’Aptitude Professionnelle Accompagnement Soins et Service à la Personne
• Brevet d’Études Professionnelles Agricole option Services aux personnes
• Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien
• Certificat Professionnel de la Jeunesse, de l’Éducation Populaire et du Sport mention Animateur d’activités et de vie quotidienne
• Certificat d’Aptitude Professionnelle Assistant Technique en milieu familial ou collectif
• Certificat d’Aptitude Professionnelle Petite enfance
• Certificat d’Aptitude Professionnelle Accompagnant Educatif Petite enfance
• Certificat d’Aptitude Professionnelle agricole service en milieu rural
• Certificat d’Aptitude Professionnelle agricole Services aux personnes et vente en espace rural
• Mention complémentaire Aide à Domicile

2/ Les lauréats de l’Institut de l’engagement ;

3/ Les candidats ayant signé un contrat d’apprentissage ou de professionnalisation ;

4/ Les candidats ayant déjà préalablement acquis un ou plusieurs bloc(s) de compétences du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social relevant des dispositions de l’article D. 451-88 du code de l’action sociale et des familles ;

5/ Les candidats ayant déjà préalablement acquis un ou plusieurs domaine(s) de compétences du diplôme d’Etat d’accompagnant éducatif et social relevant des anciennes dispositions de l’article D. 451-88 du code de l’action sociale et des familles, du diplôme d’Etat d’aide médico psychologique ou du diplôme d’Etat d’auxiliaire de vie sociale.

Après l’entrée en formation, ces candidats bénéficieront d’un entretien de positionnement.

 

Inscription

Avant de vous inscrire aux épreuves d’admission, vous devez obligatoirement prendre connaissance du calendrier des épreuves disponible dans la rubrique « Le calendrier » et du règlement d’admission disponible dans la rubrique Téléchargements.

Procédure d’inscription aux épreuves d’admission sur notre site internet :
• Si vous avez déjà un compte, vous pouvez y accéder en cliquant sur l’icône    accessible dans la barre d’outils de la page d’accueil du site.

• Si vous n’avez pas de compte, créez le en cliquant sur l’onglet « S’inscrire ». Assurez-vous d’indiquer un email valide, il sera votre identifiant.
Une fois votre compté créé, vous recevrez par mail un mot de passe.
Votre statut, à cette étape de votre inscription, sera « Préinscrit (dossier en attente) ».
Pour information : un seul compte est nécessaire si vous souhaitez vous inscrire à plusieurs admissions.

• Complétez votre dossier de candidature. Dans votre compte, remplissez le formulaire d’inscription et téléversez les pièces demandées.

• Effectuez le paiement en ligne pour l’inscription. Une fois le paiement effectué, vous recevrez par mail un ticket de confirmation de paiement. Votre statut sera « Préinscrit (dossier en attente – paiement)

• Validation de votre inscription. Votre inscription sera validée par le service sélection : votre statut sera « Candidat – dossier complet ».

En cliquant sur l’icône  sur la page d’accueil du site internet, vous pourrez accéder à votre compte et en suivre l’évolution.

Pré-requis pour entrer en formation

  • En apprentissage : être âgé de moins de 30 ans et avoir signé un contrat d’apprentissage avec un employeur ou avoir une RQTH (Reconnaissance de Qualité de Travailleur Handicapé), sans limite d’âge et avoir signé un contrat d’apprentissage avec un employeur
  • En formation continue (en cours d’emploi) : être en poste d’Accompagnant Éducatif et Social couvrant une période au moins égale à l’amplitude de la formation (700 heures minimum)
  • En formation initiale : être en poursuite de scolarité ou être demandeur d’emploi sous condition
  • En reconversion professionnelle : bénéficier d’un financement

Pour entrer en formation, les candidats doivent avoir été retenus sur dossier et réussir l’épreuve orale d’admission (sauf s’ils sont dispensés). Informations dans la rubrique Admission.

 

Objectifs de la formation

À l’issue de la formation, être en capacité de :
• Accompagner une personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne et dans le respect de cette personne et des règles d’hygiène et de sécurité
• Accompagner la vie sociale et relationnelle de la personne
• Se positionner en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention
• Travailler en équipe pluri-professionnelle

Tout au long de la formation, acquérir ou développer :
• des compétences relationnelles (capacités d’écoute, adaptabilité, distanciation…)
• des outils pour analyser les situations (observation, action, évaluation, communication)
• des savoirs théoriques et techniques
• des connaissances sur les contextes de travail


Contenus de la formation 

  • DF1 « Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de la vie quotidienne » : 112 heures d’enseignements.
  • DF2 « Accompagnement de la personne dans les actes de la vie quotidienne dans le respect de cette personne et des règles d’hygiène et de sécurité » : 91 heures d’enseignements.
  • DF3 « Accompagnement à la vie sociale et relationnelle de la personne » : 105 heures d’enseignements.
  • DF4 « Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention » : 147 heures d’enseignements.
  • DF5 « Travail en équipe pluri-professionnelle, gestion des risques et traitement des informations liées à l’accompagnement de la personne » : 91 heures d’enseignements.
  • + AFGSU (Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence)

Le référentiel est disponible dans la rubrique Téléchargements.

• Formation pratique (stages professionnels) : 840 heures.
La répartition des lieux de stage dans la région implique la mobilité des étudiants.
Des dispenses au sein de la formation sont possibles pour les candidats titulaires de certains diplômes. Consultez notre règlement d’admission.

 

Modalités pédagogiques

  • Apports théoriques
  • Réflexion sur les pratiques professionnelles
  • Apports techniques
  • Mises en situation
  • Échange avec les pairs
  • Travaux de groupe
  • Regroupements sur site
  • Témoignages de professionnels et d’usagers
  • Accompagnement à la professionnalisation et suivis des stages

 

Modalités de validation et de certification

Pour obtenir le diplôme d’État, il faut valider les 5 Blocs de compétences. Chaque Bloc est validé séparément (pas de compensation entre les Blocs).

2 conditions sont à remplir pour valider un bloc de compétences :
• Obtenir une moyenne au moins égale à 10/20 aux épreuves notées ci-dessous (épreuves écrites ou soutenances orales à partir de dossiers écrits).
• Avoir acquis, à la fin de son parcours de formation pratique, toutes les compétences portées par le référentiel de compétences.

Il n’y a pas de compensation entre les notes des épreuves et les compétences acquises en stage.

Précisions sur les épreuves de certification :
Bloc 1 : Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de sa vie quotidienne
• Épreuve écrite : étude de cas pratique (Coef. 2)
• Soutenance orale d’un dossier de pratique professionnelle (Coef. 1)

Bloc 2 : Accompagnement de la personne dans les actes essentiels de sa vie quotidienne dans le respect de cette personne et des règles d’hygiène et de sécurité
• Épreuve orale : étude d’un cas pratique à partir d’un sujet tiré au sort (Coef. 1)

Bloc 3 : Accompagnement à la vie sociale et relationnelle de la personne
• Présentation orale d’un projet d’animation sociale et citoyenne (Coef. 1)

Bloc 4 : Positionnement en tant que travailleur social dans son contexte d’intervention
• Présentation orale d’une situation vécue en stage en lien avec le projet de la personne (Coef. 1)

Bloc 5 : Travail en équipe pluri-professionnelle, gestion des risques et traitement des informations liées à l’accompagnement de la personne
• Épreuve écrite sur table (Coef. 1)

Frais d’admission

Frais de dossier : 15 €

Oral : 30 €

Coût de la formation

Le coût total de la formation : en attente

Le financement de la formation

C’est votre statut à l’entrée en formation qui déterminera la modalité de financement de votre formation.

Pour savoir qui finance votre formation consultez les règles de financement des formations sociales. Le document est accessible dans la rubrique Téléchargements.

Retrouvez + D’INFOS sur le site du Conseil Régional de Normandie.

Vous avez besoin d’informations complémentaires sur les différentes possibilités de financement de la formation professionnelle ?

Pour vous aider dans vos démarches de recherche de financement, nous mettons à votre disposition le guide de Transition, un document regroupant l’ensemble des dispositifs existants de financement en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Document accessible dans la rubrique Téléchargements

Ouverture des inscriptions

11 octobre 2021

Clôture des inscriptions

29 avril 2022

Date limite de retour du dossier de candidature

29 avril 2022

Épreuve orale

du 7 au 10 juin 2022

Rentrée

Hérouville Saint-Clair : en septembre 2022

Accompagnant Éducatif et Social

89,7%
promotion 2021

97%
Taux d’insertion à 6 mois

  • 12 mois
  • 567 heures de formation théorique (546h + 21h AFGSU*)
    *Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence
    + 6h de certifications
  • 840 heures de formation pratique

Rentrée : en septembre

Lieux

  • Hérouville Saint-Clair (14) – IRTS Normandie-Caen
  • Argentan (61) – Institut de formation du Centre Hospitalier
  • Cherbourg (50) – Lycée Alexis de Tocqueville

Nombre de places :
Statut formation initiale

  • 35 à Hérouville Saint-Clair
  • 20 à Argentan
  • 10 à Cherbourg

Statut scolaire

  • 15 à Cherbourg

Autres statuts, nous consulter

logo-qualiopi

Retrouvez le métier en vidéo !

Gracia Batista – Responsable de formation
Vidéo prochainement disponible