Accueillir des mineurs à son domicile

L’assistant familial est un travailleur social qui exerce une profession définie et réglementée d’accueil permanent à son domicile et dans sa famille de mineurs ou de jeunes majeurs de 18 à 21 ans. L’accueil peut être organisé au titre de la protection de l’enfance (articles L.421-1 et suivants du Code l’Action Sociale et des Familles et articles L.773-1 et suivants du code du travail) ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique. L’assistant familial doit être titulaire d’un agrément délivré par le Président du Conseil Général après vérification que ses conditions d’accueil garantissent la santé, la sécurité et l’épanouissement des mineurs accueillis.

En cas de circonstances imposant une séparation entre parents et enfant, le fondement de la profession d’assistant familial est de procurer à l’enfant ou à l’adolescent, confié par le service qui l’emploie, des conditions de vie lui permettant de poursuivre son développement physique, psychique, affectif et sa socialisation.

Le rôle de l’assistant familial est :

  • d’assurer une permanence relationnelle, une attention, des soins et une responsabilité éducative au quotidien de l’enfant, de l’adolescent ou du jeune majeur selon ses besoins
  • de favoriser l’intégration de l’enfant, de l’adolescent ou du jeune majeur dans la famille d’accueil en fonction de son âge et de ses besoins, de veiller à ce qu’il y trouve sa place

Et avec les autres membres de l’équipe pluridisciplinaire du service d’accueil familial permanent (travailleur social référent, psychologue, psychiatre, chef de service…) et les autres membres de la famille d’accueil :

  • d’aider l’enfant, l’adolescent ou le jeune majeur à grandir, à trouver ou retrouver un équilibre et à aller vers l’autonomie
  • d’accompagner l’enfant, l’adolescent ou le jeune majeur dans ses relations avec sa propre famille

Le travail de l’assistant familial s’inscrit dans un projet éducatif global qui nécessite un ensemble d’interventions psycho-socio-éducatives spécifique à chaque enfant, adolescent ou jeune majeur. En conséquence, l’assistant familial fait partie de l’équipe pluridisciplinaire d’accueil familial permanent et, à ce titre, participe aux réunions d’évaluation et/ou de synthèse sur la situation du ou des enfants accueillis.

Ainsi cette profession participe à la prise en charge des conséquences des troubles de la parentalité pour l’enfant et à la prévention de leur répétition. Elle contribue également à la lutte contre les exclusions dont peuvent être victimes les personnes ayant souffert de troubles importants durant l’enfance.

Les secteurs d’intervention

Les services d’Aide Sociale à l’Enfance (ASE) des Conseils Départementaux, les services de placement familial gérés par des établissements privés associatifs autorisés par les Départements et habilités par la justice, les services d’accueil familial spécialisé, l’accueil familial thérapeutique en services de psychiatrie infanto-juvénile.

Évolution de carrière

L’assistant familial a la possibilité de poursuivre sur les formations de Moniteur Éducateur ou de Technicien en Intervention Sociale et Familiale.

Admission

Le candidat doit être en situation d’emploi et avoir effectué le stage préparatoire à l’accueil d’enfant (60 heures) organisé par l’employeur.

Inscription

Le candidat doit se rapprocher de son employeur qui sollicite l’IRTS pour un devis.

À réception du devis signé, un formulaire d’inscription est envoyé à l’employeur qui le transmet au salarié candidat.

Le candidat retourne à l’IRTS le formulaire dûment complété et accompagné des pièces justificatives (informations dans le règlement d’admission disponible dans la rubrique Téléchargements) et procède à son inscription sur le site internet de l’IRTS.

Procédure d’inscription aux épreuves d’admission sur notre site internet

  • Si vous avez déjà un compte, vous pouvez y accéder en cliquant sur l’icône accessible dans la barre d’outils
  • Si vous n’avez pas de compte, créez le en cliquant sur l’onglet « S’inscrire »
    Assurez-vous d’indiquer un email valide, il sera votre identifiant.
    Une fois votre compté créé, vous recevrez par mail un mot de passe
    Votre statut, à cette étape de votre inscription, sera « Préinscrit (dossier en attente) ». Pour information : un seul compte est nécessaire si vous souhaitez vous inscrire à plusieurs admissions.
  • Validation de votre inscription
    Votre inscription sera validée à la réception de votre dossier de candidature, accompagné des différentes pièces justificatives.
    Votre statut sera « Candidat – dossier complet ».

En cliquant sur l’icône  accessible sur la page d’accueil du site internet, vous pourrez accéder à votre compte et en suivre l’évolution.

Votre dossier de candidature doit être adressé avec les pièces justificatives à :

IRTS Normandie-Caen
Service Activités Sélection
2 rue du campus – BP 10116
14204 Hérouville Saint-Clair Cedex

Pré-requis pour entrer en formation

Le candidat doit être en situation d’emploi et avoir effectué le stage préparatoire à l’accueil d’enfant d’une durée de 60 heures organisé par l’employeur.

Durée et organisation de la formation

Dans le cadre de la professionnalisation des assistants familiaux, la loi du 27 juin 2005 prévoit une formation obligatoire de 240 heures en direction des assistants familiaux exerçant cette mission.

Cette formation est à la charge des employeurs et doit être organisée au plus tard dans les 3 ans après la date d’embauche. Elle peut être financée dans le cadre du CIFA ou en déposant une demande auprès d’organismes financeurs. Elle aboutit à l’obtention du Diplôme d’État d’Assistant(e) Familial(e).

Durée de la formation

Formation de 240 heures. Le calendrier de la formation prend en compte les spécificités du métier d’assistant familial. Il prévoit une amplitude maximale allant de 18 à 24 mois ainsi qu’une programmation en dehors de toutes les vacances scolaires et des mercredis.

Les séquences de formation sont de deux jours consécutifs par mois ou 2 fois 2 jours consécutifs par mois. Pour faciliter la prise en charge des enfants par les assistants familiaux, les journées de formation sont de 6 heures (de 9h00 à 12h00 et de 13h00 à 16h00).

Objectifs de la formation

  • Être en capacité d’accueillir et d’intégrer un enfant en répondant à ses besoins physiques, psychiques et de soins
  • Accompagner un enfant en favorisant son développement global et en contribuant à son insertion sociale, scolaire ou professionnelle
  • Acquérir des compétences en communication professionnelle et s’inscrire dans un travail d’équipe

Contenus de la formation

Intégration progressive des savoirs théoriques dispensés ainsi que la mise en commun des expériences diverses, afin que les assistants familiaux puissent revisiter leurs pratiques et à nouveau les élaborer.

La formation est organisée en 3 domaines de formation (DF) :

DF 1 : Accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil (140 heures)

  • Hygiène – sécurité – alimentation – nutrition
  • Sciences psycho-sociales – le développement de l’enfant et ses troubles
  • La situation spécifique des enfants séparés de leur famille et vivant en accueil familial

DF 2 : Accompagnement éducatif de l’enfant (60 heures)

DF 3 : Culture professionnelle (40 heures)

Orientations et moyens pédagogiques
L’article D.421-27 du CASF prévoit qu’un référent professionnel sera obligatoirement identifié dès le début du stage préparatoire à l’accueil de l’enfant. Pour les candidats qui ne seraient pas soumis à ce stage, il devra être désigné avant le début du parcours individualisé de formation.
Ce référent professionnel n’assure pas le suivi du placement du ou des enfant(s) confié(s) à l’assistant(e) familial(e). Il a un rôle de coordination entre le service d’accueil familial, l’établissement ou le centre de formation et le candidat. Il assure l’accompagnement, l’encadrement et l’évaluation du candidat.

L’individualisation du parcours de formation
En début de formation, le candidat est accompagné pour élaborer son projet de formation au regard des attendus du diplôme. En fin de formation, il l’est aussi pour en effectuer le bilan.
Un livret de formation retrace ce parcours, projet et bilan. Deux évaluations associant l’assistant familial(e), le référent professionnel et le responsable pédagogique doivent être menées.

Modalités pédagogiques

  • Apports théoriques
  • Travaux dirigés
  • Mises en situation
  • Mise en commun des expériences diverses
  • Échanges sur la pratique avec des professionnels

Modalités de validation et de certification

Présentation au diplôme d’État au terme du parcours de formation. Épreuves organisées par la DRDJSCS pour valider chaque domaine de compétences :

  • DC 1 : Entretien de 45 minutes à partir du dossier constitué pendant la formation (réflexion portant sur le parcours personnel et professionnel et sur un ou des thèmes relatif(s) à l’accueil familial
  • DC 2 : Étude de cas réalisée en centre d’examen. Résolution d’une situation éducative relative à l’accueil familial
  • DC 3 : Épreuve orale de communication portant sur l’environnement professionnel du candidat à partir du livret de formation

Évolution de carrière

L’assistant familial a la possibilité de poursuivre sur les formations de Moniteur Éducateur ou de Technicien de l’Intervention Sociale et Familiale.

Coût de la formation

Le coût total de la formation : en attente

Le financement de la formation

Le coût de la formation est pris en charge par l’employeur de l’assistant familial.

Vous avez besoin d’informations complémentaires sur les différentes possibilités de financement de la formation professionnelle ?

Pour vous aider dans vos démarches de recherche de financement, nous mettons à votre disposition le guide de Transition, un document regroupant l’ensemble des dispositifs existants de financement en vigueur depuis le 1er janvier 2019. Document accessible dans la rubrique Téléchargements

Ouverture des inscriptions

29 septembre 2021

Clôture des inscriptions

29 octobre 2021

Date limite de retour du dossier de candidature

1er novembre 2021

Rentrée

6 décembre 2021