Pré-requis

Avant de vous engagez dans une VAE, vous devez vous assurer de justifier d’au moins 1 an d’expérience professionnelle (soit 1 607 heures) salariée, non salariée, bénévole ou de volontariat en rapport direct avec la certification que vous visez.

ÉTAPE 1 : Demande d’accès à la VAE – Livret 1 de recevabilité

Pour vous engager dans une VAE, un dossier de recevabilité ou livret 1 vous est demandé pour vérifier le respect des conditions d’éligibilité réglementées.

Ces conditions concernent :

  • L’inscription de la certification visée au Répertoire National des Certifications Professionnelles
  • Votre année d’expérience en correspondance avec le contenu du référentiel de la certification


À qui adresser votre demande de recevabilité ?

Vous devez déposer votre demande auprès de l’organisme certificateur qui délivre la certification visée :

  • L’ASP de Limoges pour les diplômes AVS, ASS, CAFERUIS, TISF, AMP, AES, AS, AF, DEIS, MF et EJE)
  • L’École des Hautes Études en Santé Publique pour le CAFDES
  • Le Dava pour les diplômes ES, ETS, ME et CESF

DiplômeS accessibles par la VAE

ÉTAPE 2 : Notification de recevabilité

Sur la base du dossier de recevabilité dûment complété (livret 1), votre demande de VAE est acceptée ou refusée dans un délai de deux mois maximum.

Si votre demande est acceptée, vous pouvez constituer votre dossier des acquis de l’expérience ou livret 2. Veuillez noter que l’avis de recevabilité est valable pendant 3 ans.

ÉTAPE 3 :  Constitution du dossier des acquis de l’expérience – Livret 2

Le livret 2 est un dossier qui va permettre à un jury d’évaluer si vous avez acquis les compétences requises par la certification visée.

Il sert de base à l’entretien avec le jury et comporte :

  • Une description du contexte de travail, des activités et des tâches réalisées
  • Des preuves de votre pratique professionnelle, en présentant notamment les outils utilisés (matériel, matériaux, ressources, etc.).

 

À cette étape de votre parcours VAE, l’IRTS Normandie-Caen peut vous accompagner en vous apportant une aide méthodologique pour réaliser le livret 2. Cet accompagnement personnalisé vous permettra :

  • D’analyser votre parcours professionnel et les différentes situations de travail dans lesquelles vous avez évolué
  • De structurer votre pensée et de vous faire prendre de la hauteur sur votre expérience
  • De vous préparer à l’entretien avec le jury

L’IRTS vous accompagne

ÉTAPE 4 : Entretien avec le jury de validation

Le jury de la VAE est composé de représentants du ministère qui délivre la certification, de formateurs et de professionnels.

L’entretien permet au jury de vérifier l’authenticité de votre dossier, de vérifier votre niveau de maîtrise de l’ensemble des compétences requises pour obtenir la certification et d’échanger sur votre expérience et votre pratique acquises au regard des activités ou fonctions que vous avez été amené(e) à exercer.

ÉTAPE 5 :  Obtention du diplôme ou validation partielle

À l’issue de l’entretien, la décision du jury porte sur :

L’attribution totale du diplôme : vous obtenez le diplôme par la VAE. Le diplôme ainsi obtenu a la même valeur juridique que celui obtenu par la formation initiale.

La validation partielle : vous obtenez une partie de la certification. Elle est acquise définitivement. La partie est identifiée et vise l’acquisition future d’un ou plusieurs blocs de compétences. Le jury identifie vos aptitudes, compétences et connaissances qui feront l’objet d’une évaluation complémentaire nécessaire à l’obtention du diplôme, titre ou certificat de qualification. La décision est notifiée par l’organisme certificateur.

Aucune validation : L’absence de validation ne signifie pas une absence de compétences, mais plutôt une difficulté à bien comprendre les attendus de la démarche. Vous pouvez présenter un nouveau livret 2 sous réserve que votre recevabilité soit toujours valide.

Dispenses et allègements

La possession d’un titre ou d’un diplôme permet dans certains cas, prévus par les textes, la dispense de domaines de formation. Cette dispense entraîne la validation du domaine de compétence correspondant sans avoir à passer les épreuves de certification s’y rapportant. Cela se traduit, dans le cadre de la VAE, par une validation automatique des compétences.

Uniquement dans le cas d’un parcours mixte (VAE partielle + formation initiale), la possession d’un titre ou d’un diplôme permet dans certains cas l’allègement de domaines de formation. Cela permet de diminuer la durée de formation du domaine concerné, mais ne dispense pas des épreuves de certification. L’allègement ne valide donc pas la compétence dans le cadre d’’une VAE. Il reste néanmoins utile dans le cas d’un parcours mixte (VAE partielle + formation initiale).

Dispenses et allègements