La formation aux métiers de l'intervention sociale
14 diplômes d'état et 8 qualifications professionnelles

Assistant familial

Diplôme d’État – niveau V - Formation continue



Votre contact
Claudine Germinal
Tél. 02 31 53 19 97
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. irtsnormandiecaen.fr


Documents à télécharger

icone telechargement vert
Fiche formation  
icone telechargement vert
Référentiel
 

Le métier

ImageAF2Accueillir des mineurs à son domicile

Dans le cadre de l’aide sociale à l’enfance ou d’un placement judiciaire, ce professionnel accueille des enfants au sein de sa propre famille. L’Assistant(e) Familial(e) est un travailleur social qui exerce une profession définie et réglementée d’accueil permanent à son domicile et dans sa famille de mineurs ou de jeunes majeurs de 18 à 21 ans. En cas de circonstances imposant une séparation entre parents et enfant, le fondement de la profession d’Assistant Familial est de procurer à l’enfant ou à l’adolescent, confié par le service qui l’emploie, des conditions de vie lui permettant de poursuivre son développement physique, psychique, affectif et sa socialisation.

L’accueil peut être organisé au titre de la protection de l’enfance (articles L.421-1 et suivants du code de l’Action Sociale et des Familles et articles L. 773-1 et suivants du code du travail) ou d’une prise en charge médico-sociale ou thérapeutique.
L’assistant familial doit être titulaire d’un agrément délivré par le Président du Conseil Départemental après une vérification que ses conditions d’accueil garantissent la santé, la sécurité et l’épanouissement des mineurs accueillis.

Lieu d’exercice
À son domicile, en tant que salarié(e) d’un service de placement familial ou d’un service dépendant de l’Aide Sociale à l’Enfance.

Financement
Avant votre inscription aux épreuves d'admission, vous devez impérativement vous assurer du mode de financement de votre formation.

Conditions d’inscription
Le candidat doit être en situation d’emploi.

Durée et organisation de la formation
Dans le cadre de la professionnalisation des Assistants Familiaux, la loi du 27 juin 2005 prévoit une formation obligatoire de 240 heures en direction des Assistants Familiaux exerçant cette mission.
Cette formation est à la charge des employeurs et doit être organisée au plus tard dans les 3 ans après la date d’embauche. Elle peut être financée dans le cadre du CIFA ou en déposant une demande auprès d’organismes financeurs. Elle aboutit à l’obtention du Diplôme d’État d’Assistant(e) Familial(e).

Durée de la formation
Le calendrier prend en compte les spécificités du métier d’Assistant Familial. Il prévoit une amplitude maximale allant de 18 à 24 mois ainsi qu’une programmation en dehors de toutes les vacances scolaires et des mercredis.
Les séquences de formation sont de deux jours consécutifs par mois ou 2 fois 2 jours consécutifs par mois. Pour faciliter la prise en charge des enfants par les assistant(e)s familiaux(ales), les journées de formation sont de 6 heures (9h à 12h et 13h à 16h).

Lieu
IRTS Normandie-Caen à Hérouville Saint-Clair 14 (Calvados)
Selon les besoins, les formations peuvent être délocalisées.

Contenu de la formation
Intégration progressive des savoirs théoriques dispensés, ainsi que la mise en commun des expériences diverses, afin que les assistant(e)s familiaux (ales) puissent revisiter leurs pratiques et à nouveau les élaborer.
La formation est organisée autour de 3 Domaines de compétences :
DF 1 : Accueil et intégration de l’enfant dans sa famille d’accueil (140 heures)
DF 2 : Accompagnement éducatif de l’enfant (60 heures)
DF 3 : Communication professionnelle (40 heures)

Orientations et moyens pédagogiques 
L’article D.421-27 du CASF prévoit qu’un référent professionnel sera obligatoirement identifié dès le début du stage préparatoire à l’accueil de l’enfant. Pour les candidats qui ne seraient pas soumis à ce stage, il devra être désigné avant le début du parcours individualisé de formation.
Ce référent professionnel n’assure pas le suivi du placement du ou des enfant(s) confié(s) à l’assistant(e) familial(e). Il a un rôle de coordination entre le service d’accueil familial, l’établissement ou le centre de formation et le candidat. Il assure l’accompagnement, l’encadrement et l’évaluation du candidat.

L'individualisation du parcours de formation 
En début de formation, le candidat est accompagné pour élaborer son projet de formation au regard des attendus du diplôme.
En fin de formation, il l’est aussi pour en effectuer le bilan.
Un livret de formation retrace ce parcours, projet et bilan. Deux évaluations associant assistant(e) familial(e), référent(e) professionnel(e) et responsable pédagogique doivent être menées.

Certification
Au terme du parcours de formation, l’IRTS présente l’Assistant(e) Familial(e) au diplôme. Une épreuve est organisée par la DRDJSCS pour valider chaque domaine de compétences :
DC 1 : Entretien de 45 minutes à partir du dossier constitué pendant la formation (réflexion portant sur le parcours personnel et professionnel et sur un ou des thèmes relatif(s) à l’accueil familial).
DC 2 : Étude de cas réalisée en centre d’examen. Résolution d’une situation éducative relative à l’accueil familial.
DC 3 : Épreuve orale de communication portant sur l’environnement professionnel du candidat à partir du livret de formation.

Inscription
Inscriptions en ligne rubrique Inscriptions